Le prix du journalisme de la fondation Ulrich Wickert récompense chaque année les meilleurs documentaires et reportages réalisés sur le droit des enfants. Ce prix honore l’engagement de jeunes filles et garçons dans les pays en voie de développement qui défendent leurs droits dans le cadre de projets médiatiques Plan International.

Le prix Ulrich Wickert pour le droit des enfants est attribué dans les trois catégories suivantes:

International: le prix récompense un ou une journaliste pour sa contribution médiatique traitant du droit des enfants dans l’un des 52 pays du programme Plan International. Participez maintenant!

Allemagne / Autriche: le prix est décerné en Allemagne et en Autriche à un ou une journaliste pour sa contribution médiatique ayant pour sujet le droit des filles dans l’un des 52 pays du programme Plan International.

Prix spécial: ce prix est attribué à un groupe d’enfants ou d’adolescents qui s’engagent dans le cadre d’un projet médiatique Plan International pour les droits des enfants dans l’un des 51 pays du programme. Soumettez un projet médiatique!

Sont appelés à participer les rédacteurs/rédactrices de tous les domaines d’activité et les journalistes indépendants/tes en Allemagne, en Autriche et dans les 52 pays partenaires du Plan International. Sont acceptés les productions en langue anglaise, française, espagnole et allemande de la presse écrite ou en ligne, de la radio ou de la télévision, diffusées entre le 1er janvier et le 31 décembre 2016. Le nombre d’envoi est limité à une production par participant.

Date limite des envois : 09 avril 2017. La remise des prix se déroule le 28 septembre 2017 à Berlin, Allemagne..

Une représentation des droits des enfants et des filles différenciée, équilibrée et compréhensible pour le lecteur est essentielle pour l’attribution du prix. Les créations présentées doivent aider à stimuler l’engagement visant à améliorer les conditions de vie des filles et des garçons dans les pays en voie de développement.

„Plan International a été fondé en 1937 par le journaliste anglais John Langdon-Davies. Il a montré l’influence que pouvait avoir un journaliste dans l’atteinte de notre objectif commun. Je me réjouis de perpétuer cet engagement pour les droits des enfants au sein de la Fondation Ulrich Wickert et de lui donner une impulsion nouvelle.“ — Ulrich Wickert